Le Festival 2011 à vécu, vive le singe-Germain !

Accueil

Une actualité florissante et réjouissante !

HEUREUX !

Heureux qu'ils sont, les participants, les partenaires et les organisateurs du Festival Singe-Germain. L'édition 2011 est un vrai succès. Les retours sont unanimes.

Retrouvez sur cette page les actus-flash du festival.

"Il n'existe guère que deux arts de vivre :

l'un consiste à se mettre à la place des autres, l'autre à la leur prendre. "  Antoine Blondin

Evènements

Le Prix du Singe

Le Prix du Singe a été attribué à Sylvain Tesson.

Le jury composé de Maïtena Biraben, Patricia Ricard, Yves Camdeborde, Denis Lalanne, Jean Cormier et, Edouard Bear a remis, le 20 Mai 2011 à 16h00, le trophée du Prix du Singe. Une sculpture réalisée par

l'artiste contemporain Frédéric

Brandon. Celui qui aurait pu être l'ami d'Antoine Blondin, a reçu ce prix, devant les journalistes ainsi que quelques privilégiés, dont Jean Réveillon (France Télévision), Jean Prévost (Gpe Casino), Pierre Barouh, Jean François Tordo et d'autres...

A cette occasion le Maire du 6ème arrondissement, Jean Pierre Lecoq, a coupé le ruban tricolore, inaugurant ainsi, l'ouverture officielle de l'édition 2011 du Festival Singe-Germain.

La remise du Prix du Singe a été relayé par le 20H00 de Tf1 du 20mai.

 

A

Saint-Germain-des-Prés

Le Festival SINGE GERMAIN célèbre la culture et le sport à Saint Germain des Prés.

Il a lieu, évidemment à Paris, au coeur de Saint Germain des Prés et sera à chaque édition, une vraie tranche de vie de quartier, un moment de convivialité autour de différents arts, de compétitions sportives détournées et bien évidemment de la fête.

Un festival dédié à Antoine Blondin écrivain et chroniqueur du Tour de France, emblématique personnage du Saint-Germain des Prés de l'après guerre jusqu'en 1991, année où il nous a quittés le 7 juin. Saint-Germain, son quartier, sa vie, le théâtre de ses frasques, où il écartait les voitures comme un « torero » les taureaux.

L’idée de ce festival du "Singe" est venue à Denis Lalanne et Jean Cormier, deux de ses amis autour de son livre "un singe en hiver". Lalanne, plume historique du rugby avec son "Grand combat du XV de France", Cormier, grand-reporter au Parisien et écrivain, qui a inventé "le Marathon des Leveurs de Coude". Le premier a connu l’Antoine dans les années cinquante, le second dans les années soixante. Et ils ne se sont pas quittés!

Ce Festival SINGE GERMAIN est le prolongement de l'amitié de trois hommes qui savaient, et savent toujours pour les deux survivants, de la Fête dans le sport...

La fête,

 des rires et du coeur

Jean Cormier et Denis Lalanne mettent à la fête ceux qui n'y sont pas et soutiennent des associations à but humanitaire.

Parmi celles-ci, "Pachamama - les piliers de la terre", l'association implantée à Madagascar et dirigée par Jean François TORDO.

Le festival aide aussi Valérie Fignon dans son effort pour perpétuer l'intérêt de son mari Laurent pour l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) fondé par son ami le professeur SAILLANT.

Portés par ces merveilleuses valeurs du sport que véhicule le festival singe-germain, la fédération handisport est mise à l'honneur dans les épreuves sportives du festival.

Les Vernissinges

Exaltant toutes les dimensions humaines d'Antoine Blondin, et à travers lui celles de l'Homme, le Festival Singe-Germain a présenté l'exposition poétique, sculpture et peinture des Brandon père et fils, "l'homme descend du songe" dans la galerie au fond de la cour sis 49 rue de seine 75006 Paris. "Le muscle et la plume" de l'association des écrivains sportifs, a trouvé un écho mérité auprès des festivaliers. la vie sportive, littéraire et journalistique d'Antoine Blondin a permis de retracer presque un demi siècle d'histoire du sport dans les salons de la Mairie du 6ème arrondissement.

Le diner du Singe

En l'honneur du lauréat du prix du Singe, le vendredi 20 mai 2011, le restaurant Vagenande "a mis les petits plats dans les grands" et a offert ses tables et ses cuisines à l'association Pachamama de J.F Tordo. Une soirée sous le signe de la générosité. Les généreux "dinateurs" ont pu déguster les plats des quatre chefs, maîtres de soirée qui ont offert un menu gastronomique à la "Sauce Blondin" : la soupe d'artichaut à la truffe noire (Guy Savoy), le haché menu de pied de cochon en chipiron grillé (Alain Dutournier), l'alouette sans tête (Yves Camdeborde) et la véritable tarte au chocolat (Christian Constant) ....ont fait merveille dans nos assiettes.

Le luxe de l'endroit, le raffinement des mets et l'importance de la cause soutenue, n'ont pas eu raison de l'esprit malicieux et festif des participants qui se sont retrouvés devant le restaurant, pour une jolie récréation.

L'étape cycliste du Singe-Germain

Le Festival Singe-Germain

Le 21 mai 2011, le rêve d'Antoine Blondin d'une étape du Tour de France Olé-Olé à Saint-Germain-des-Prés est devenu réalité sous, les applaudissements des spectateurs, et les flashs des journalistes. Jean Cormier et Denis Lalanne, ont réussi l'incroyable exploit, avec l'aide d'A.SO et du Tour de France, de fédérer tout ceux qui ont fait et font encore pour certain, ce que le Tour de France est aujourd'hui. Bernard Hinault, Gérard Holtz, Jean Réveillon, Yoop Zoetemelk, Jean-Étienne Amaury, Jean-Marie Leblanc, Yvette Horner, une équipe de Miss et beaucoup d'autres célébrités du Tour de France ont répondu présent et sont montés sur le vélo. Vélos en partie prêtés par Gosport et par Paris Bike Tour.

Un trophée Laurent Fignon a été remis à l'arrivée à Valérie Fignon, l'épouse de notre regretté champion.

Serge Simon a su mettre à l'honneur les célébrités du sport présentes ce jour, au camps de base du Singe-Germain, en délocalisant sur place le studio RMC de son émission Sportissimon. Avant l'effort, les sportifs et les autres se devaient de prendre des forces. Ils y ont été aidé par le groupe Casino qui a fait griller un bœuf sur la place Saint Sulpice pour le barbecue géant donné avant l'étape.Aprés l'effort, le réconfort, Yves Camdeborde a distribué au forças de la route des musettes haut de gamme.

soutient

et

"Un singe en hiver", le film

Une centaine de privilégiés ont pu assister le 22 mai à 15h00, dans la crypte de l'église Saint Sulpice, à une diffusion du film "Un singe en hiver" tiré de l'œuvre du même nom, d'Antoine Blondin. Une expérience cinématographique unique, en présence de la famille et des proches d'Antoine Blondin.

"Blondin 20 ans déjà ! " La signature !

Jean Cormier et Symbad de Lassus se sont livrés, sur la place Saint Sulpice, à une signature de leur dernier ouvrage "Blondin : 20 ans déjà ! ". Le public présent sur la place pouvait se faire dédicacer le livre par les deux auteurs. Victime de son succès, la signature s'est arrêtée lorsque les stocks prévus furent épuisés.

Castel à l'ancienne

Ce soir là Castel était au couleurs d'Euskadi. Le 22 mai, une soirée très privée a eu lieu chez Castel, où les festivaliers se sont retrouvés, autour d'un buffet basque offert par Pierre Oteïza.

La messe du Marathon

De coutume, les grands carnavals commencent par une messe. Il ne saurait en être autrement pour le Marathon des Leveurs de Coudes. Témoins des messages de tolérance, d'amour et d'exaltation de la vie, prés de 300 fidèles ont assistés le 23 mai à 11h00, en l'église Saint-Sulpice, à la messe du Marathon ordonnée par Monseigneur Lafont.

Le marathon des Leveurs de Coude

"L'équipe du quartier" a remporté le 13ème Marathon des Leveurs de Coude. Au terme d'une course bien sympathique, dans les 42 bars du parcours et aprés avoir été lesté d'un merveilleux cassoulet offert par notre nourissier Casino, L'équipe des tenanciers du quartier, a été déclarée vainqueur de l'épreuve. Comme au quotidien, Ils ont distillé sous les bons hospices du château l'Hospitalet, leur esprit festif et leur bonne humeur sans fausse note, et en costume des Gendarmes à Saint-Tropez. Sans démériter, les autres équipes ont donné le change et ont toutes gagné des souvenirs extraordinaires et le droit de postuler à nouveau pour le prochain Marathon des Leveurs de Coude.

 

Festival Singe-Germain

Une association loi 1901

Festival Singe-Germain, Paris

Le Festival Singe-Germain fête BLONDIN à Saint Germain des Prés 20 ans après

 

"..Moi je voyais déjà une étape à saint germain des prés, quelque chose d'un peu Olé-Olé..."  A.Blondin (1979)

"Au lieu de 42km et des broutilles, nous ferons 42 estaminets."  J.Cormier

"Je fonds toujours de mélancolie à l'évocation des festins qu'il nous mitonnait..."  D.Lalanne

"Un singe en hiver restera l'un de mes meilleurs souvenir d'acteur.." JP. Belmondo

 

 

Festival Singe-Germain

Une association loi 1901

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player